FÉDÉRATION FRANÇAISE DU SPORT TRAVAILLISTE

Aïkido

 « La technique et le coeur ne font qu'un. Si le coeur n'est pas correct, la technique ne peut l'être. Ceux qui veulent apprendre les techniques doivent d'abord se préoccuper du coeur. » - Morihei Ueshiba

L’Aïkido est une discipline récente, créée au Japon dans les années 1920, puis affinée sans cesse au fil des années par Morihei Ueshiba (« O Sensei » : le plus ancien ou « professeur »), un homme hors du commun.

 

 

Maître Ueshiba (14 décembre 1883 - 26 avril 1969) est le fondateur de l'aïkido. En adaptant les techniques guerrières ancestrales japonaises, il a contribué, avec Jigoro Kano et Gichin Funakoshi, à la conservation de ce savoir menacé d'oubli par la modernisation de la société japonaise.

Une de ses grandes motivations était de promouvoir la paix en enseignant un art accessible à tous et basé sur la négation de la violence, l'union des efforts (un des sens de aiki) et non leur opposition.

L'aïkido est non violent et non compétitif. Ne reposant pas sur la force, il peut être pratiqué à tout âge et son étude ne nécessite aucune aptitude particulière.

L'AÏKIDO, UNE DISCIPLINE ACCESSIBLE A TOUS

La recherche de l'aïkidoka est celle de l'équilibre optimum de l'individu par rapport à lui-même, et par rapport à son environnement. Chacun peut se conformer à ses possibilités physiques, le but étant précisément de mieux les connaître. Une telle pratique est donc accessible à tous, homme ou femme, de l'âge tendre à l'âge mûr.

Ressources Video :

Video